« Je ne suis pas porte-parole de la présidence de la république » (Hafedh Caïd Essebsi)

22-07-2019

Hafedh Caïd Essebsi affirme qu’il « n’est pas le porte-parole officiel de la présidence de la république, ni de n’importe quelle institution de l’Etat », signalant « être intervenu vendredi dernier sur el-Hiwar, à la demande de la chaîne, et au nom du mouvement Nidaa Tounes ».

Dans un post sur sa page Facebook, le fils du président ajoute que ses déclarations s’inscrivaient dans le cadre de « sa connaissance du mode de réflexion du président et de ses orientations politiques pendant sa longue expérience ».

« Il semble que ces déclarations sont en accord avec la position de 60 % des personnes interrogées dans les sondages, ayant considéré la loi électorale comme étant « exclusive, et non démocratique », écrit-il.

Il souligne par ailleurs que « personne ne pouvait remplacer le président de la république, ou parler en son nom, en dehors du cercle des institutions officielles de l’Etat, ou de la délégation du président de la république ».

« Personne ne peut nier que Béji Caïd Essebsi est un homme d’Etat par excellence, ne peut effacer son histoire militante contre l’exclusion, et ne peut empêcher un citoyen de faire la politique », dit-il.

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun