La diplomatie tunisienne connaîtra une dynamique avec Kaïs Saïed (Youssef Chahed)

25-10-2019

La politique étrangère de la Tunisie connaîtra une dynamique avec le président Kaïs Saïed, a prédit le chef du gouvernement, Youssef Chahed.

« Les relations internationales tuniso-russes ont connu une dynamique depuis 2011, à travers notamment l’échange de visites entre les ministres des Affaires étrangères et les hauts responsables. Avec le président Kaïs Saïed, il y aura une nouvelle dynamique en matière de relations internationales, la Tunisie étant un pays ouvert sur le monde », a-t-il déclaré dans un entretien avec sputniknew, en marge de sa participation au forum Afrique-Russie de Sotchi.

Il a ajouté que la Tunisie a des relations avec la Russie depuis 63 ans, et souhaite les développer dans les domaines économique, commercial et de l’investissement russe.

Sur les relations tuniso-arabes, avec l’arrivée de Kaïs Saïed, il a souligné que « le nouveau président a donné un nouvel espoir en Tunisie, a créé un élan et une dynamique ayant dépassé nos frontières pour toucher certains pays arabes ». « Il y a une espèce de révolution culturelle qui se produit en Tunisie, à la faveur de cette élection importante à laquelle les jeunes ont participé et ont voté pour le nouveau président ».(…). « La Tunisie préside la ligue arabe, et parmi les priorités du nouveau président, figure le resserrement des rangs arabes », a-t-il dit.

Il a encore souligné que la priorité de la diplomatie tunisienne la période à venir, est la question libyenne, réitérant l’appel pour « une solution pacifique en Libye sans ingérence étrangère, ni militaire ».

Youssef Chahed a, par ailleurs, réitéré que son parti « Tahya Tounes n’est pas concerné par la formation du gouvernement, mais sera dans la critique constructive, vu la situation socio-économique difficile dans le pays ».

Ennahdha en tant que parti vainqueur des législatives devra, selon la constitution, proposer une personnalité pour former le gouvernement, a-t-il dit, renvoyant la balle dans le camp des blocs parlementaires qui ont remporté les élections « pour s’asseoir à la même table, et accélérer la formation du gouvernement afin qu’il puisse plancher sur les questions brûlantes ».

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Bassem Loukil présente la 3ème édition de la FI
National National National National Tunisie/ La révolution 9 ans après : Ben Jaâfar
National National National National Tunisie/ Révolution : Un 9ème anniversaire domin