La Tunisie s’apprête à ouvrir un centre culturel à Istanbul, et à renforcer son partenariat stratégique avec la Turquie

02-07-2020

La quatrième session des concertations politiques tuniso-turques s’est tenue par visioconférence, au niveau des directeurs généraux des ministères des Affaires étrangères des deux pays.

Coprésidée par le Directeur Général de l’Europe, de l’Union européenne et de la Méditerranée, Nabil Ammar, côté tunisien, et le Directeur Général du Moyen-Orient, et de l’Afrique du Nord, Yunus Demirer, côté turc, cet échange a été focalisé sur les principaux thèmes de coopération bilatérale.

Les deux parties ont mis l’accent sur « le niveau privilégié des relations de coopération tuniso-turques, ayant atteint le niveau du partenariat stratégique depuis 2012, exprimant leur volonté de les raffermir et de les diversifier davantage dans tous les domaines ». Elles ont, de surcroit, salué « la cadence importante des visites officielles entre leurs hauts responsables respectifs, et leurs dispositions à faire réussir les prochaines échéances bilatérales », rapporte un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Les Tunisiens et les Turcs ont appelé « à intensifier les concertations en vue de parvenir aux solutions appropriées pour rééquilibrer la balance commerciale entre les deux pays, diversifier les échanges commerciaux, et renforcer leur coopération financière, à travers le parachèvement des procédures nécessaires pour permettre à la Tunisie de bénéficier des lignes de crédit accordées par les institutions financières turques, comme la banque turque d’Import/ Export, EXIMBANK, outre la présentation des différents projets qui seront financés par l’agence turque de coopération (TIKA) ».

Les deux parties ont, par ailleurs, convenu de relancer la coopération culturelle, à travers le suivi des programmes conjoints dans ce domaine, s’agissant notamment de l’ouverture d’un centre culturel tunisien à Istanbul, et le parachèvement des procédures nécessaires en la matière.

Ankara et Tunis cherchent, de surcroît, à relancer la stratégie conjointe envers l’Afrique, et la mise à profit des atouts préférentiels d’un côté comme de l’autre, en vue « de relancer l’investissement, et l’exportation, dans le but d’un partenariat fructueux avec les pays africains ».

Gnetnews

1 Auteurs du commentaire
plus récent plus ancien Le plus populaire
Anonyme

Pas aimable du tout de publier cette affaire de coopération comme une rencontre directe entre les deux présidents avec un photo datée, comme fait la base médiatique nationale turque TRT, avec une propagande habile. On peut dire de plus à l’avance que le bilan de partenariat économique entre les deux pays sera RUINEUX à moyen-long terme pour la Tunisie, comme déjà pour le Maroc, qui l’a justement suspendu.

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie ARP : Adoption d’une loi portant sur des dis
Économie Économie Économie Économie Le prix du mouton et le climat général font dét
Économie Économie Économie Économie L’UTICA félicite Mechichi et réclame un gouver