Le décès de six nourrissons à Nabeul serait, a priori, naturel (ministre)

25-06-2019

Six nourrissons ont trouvé la mort dans le centre de néonatologie à l’hôpital, Mohamed Tlili de Nabeul. Les bébés décédés seraient des prématurés.

Dans une déclaration à Mosaïque, la ministre de la Santé par intérim, Sonia Ben Cheikh, a indiqué que la mort semble a priori naturelle. Les décès sont intervenus an service de réanimation sur trois jours et résulteraient d’une naissance avant terme, a-t-elle dit.

La ministre s’est rendue à l’hôpital en question pour s’enquérir des circonstances de ce drame, ajoute la même source.

Intervenue auparavant sur Shems, la directrice régionale de la Santé à Nabeul, Dallel Barouni, avait évoqué ce mardi 25 juin « des naissances précoces et difficiles ».

« La mort des nouveau-nés est naturelle, et est intervenue à des périodes différentes, et non en un seul jour », a-t-elle souligné.

Le décès et est dû à un maque de poids et d’oxygène, a-t-elle ajouté, signalant que le cadre médical s’est efforcé de les sauver.

Une enquête est déjà diligentée sur les raisons de ces décès, qui interviennent quelques mois après le drame du centre de gynécologie-obstétrique et de Néonatologie de la Rabta, où plusieurs bébés ont trouvé la mort en quelques jours ; une tragédie qui a profondément secoué l’opinion publique.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun