Le Front populaire défavorable à l’élévation du seuil électoral

19-02-2019

Hamma Hammami a affirmé ce mardi 19 février que le front populaire rejetait la proposition d’amendement de la loi électorale, et l’élévation du seuil électoral de 3 à 5 %.

Dans un entretien avec Shems, il a déclaré que le front populaire était pour la proportionnelle et la diversité, ajoutant que "le mouvement Ennadha et les partis qui soutiennent l’élévation du seuil électoral tendaient à instaurer une dictature". 

"Ce qui les dérange, ce sont les voix opposantes qu’ils cherchent à étouffer, en vue d’étendre leur hégémonie", a-t-il dit en substance.

L’examen du projet d’amendement de la loi sur les élections et les référendums a été reporté   à la plénière de demain mercredi, en vue d’ouvrir la voie au consensus, a annoncé aujourd’hui Mohamed Ennaceur.

La présidence du gouvernement avait présenté un projet d’amendement du code électoral visant à faire passer le seuil électoral de 3 à 5 %, ce que nombre d’organisations, de partis et de personnalités publiques désapprouvent.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun