Le gouvernement n’envisage pas une augmentation des prix de carburants (ministre)

06-03-2019

TAP - Le gouvernement n'envisage pas une augmentation des prix des carburants, contrairement à ce que plusieurs médias ont relayé, a déclaré le ministre de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises, Slim Feriani, en marge d’une journée d’étude organisée, mardi, au siège de l’UTICA, sur le thème " coût de l’énergie pour les entreprises économiques".

"Parler d’augmentation des prix des carburants n’est que rumeurs", a insisté Feriani. Il a rappelé, à ce sujet, que 2,8 milliards de dinars ont été mobilisés dans le cadre du budget de l’Etat pour l’exercice 2019 pour contre 2,7 milliards de dinars en 2018.

Il a précisé que le gouvernement a eu recours, l’année dernière, à l’augmentation des prix des carburants, suite au doublement des cours de pétrole sur le marché international à 80 dollars contre 40 dollars le baril en 2017.

Le ministre de l’Industrie a appelé à soutenir les efforts de l’Etat par le secteur privé pour accroitre la production d'énergie à partir des énergies renouvelables, rappelant que la Tunisie projette de produire 3500 mégawatts d'électricité à partir des énergies renouvelables à l’horizon 2030.

Pour rappel, le gouvernement a augmenté en 2018 trois fois consécutives, le prix des carburants en se basant sur le mécanisme d’ajustement régulier.

L’UTICA avait déjà contesté l’augmentation des prix de l’électricité de 50% entre avril et septembre 2018, relevant que cela pourrait détruire l’économie nationale.

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun