Le nouveau parlement tient ce mercredi sa plénière, sans aucun consensus autour de son président

13-11-2019

Le nouveau parlement, composé de 217 députés issus des urnes, aux législatives du 06 octobre, tiendra ce mercredi 13 novembre, à partir de 10 heures, sa première plénière, inaugurant la législature 2019/ 2024.

Après l’ouverture assurée par le président de l’Assemblée par intérim, Abdelfattah Mourou, la présidence de la séance sera confiée au député le plus âgé, Rached Ghannouchi (78 ans), et ses deux vice-présidents, les députés les plus jeunes, en l’occurrence Abdelhamid Marzouki, Qalb Tounes (24 ans), et Meriem Belkacem, Ennahdha, (27 ans), (Voir photo ci-dessus).

A quelques instants du démarrage de la plénière, aucun consensus n’a été trouvé entre les blocs parlementaires autour du nouveau président de l’Assemblée. Le courant démocrate et le mouvement du peuple se disent avoir un candidat consensuel, et refusent de donner leur voix à Rached Ghannouchi, le candidat d’Ennahdha.

Le courant démocrate avait auparavant annoncé la candidature de son dirigeant Ghazi Chaouachi, pour succéder à Mohamed Ennaceur, à la présidence de l’Assemblée.

Dans une déclaration médiatique, Abdelfattah Mourou a indiqué que le président de l’Assemblée peut ne pas être élu aujourd’hui, et que cette plénière inaugurale peut durer un, deux ou trois jours, rappelant que le chef du perchoir n’a pas été élu le premier jour, en 2014, au sein du parlement sortant.

L’élection du président de l’Assemblée se fait à une majorité absolue de 109 députés, selon le règlement intérieur de l’ARP.

Un premier tour est organisé, si un député obtient la majorité requise, il accède au perchoir, à défaut un second tour est organisé entre les deux candidats ayant obtenu le plus de votes. Au second tour, la majorité absolue n’est pas requise, c’est au candidat ayant obtenu le plus de voix qui devient président du parlement pour les cinq ans à venir, a expliqué en substance, Habib Kedher, rapporteur de la constitution, dans une déclaration à la radio nationale.

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Fakhfakh annonce un gouvernement restrei
Économie Économie Économie Le haut conseil tuniso-libyen des hommes d’a
Économie Économie Économie Économie Tunisie/ Agriculture Biologique : Un syndicat qui