Rassemblement ce jeudi devant l’Assemblée des journalistes et employés de Zitouna et de Dar Assabah

04-04-2019

Les journalistes, et employés de la radio coranique Zitouna et de Dar Assabah observent ce matin, jeudi 04 avril, à partir de 9h30 mn un rassemblement devant l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), en signe de protestation contre ce qu’il en est advenu de ces entreprises médiatiques, qui font partie des biens confisqués, et dont l’avenir reste incertain.

Les employés de Zitouna appellent à sa nationalisation, et à en faire une radio publique, étant un média qui diffuse un contenu religieux inspiré des valeurs et préceptes de l’Islam modéré et tolérant. Cette radio assure « une quiétude spirituelle » pour les auditeurs, a déclaré hier, Haythem Limam, animateur de la radio, sur al-Wataniya 1, mettant en garde contre les risques de sa privatisation, et se défendant de toute allégeance de ce média à un parti politique, quel qu’il soit.

Les journalistes et employés de Dar Assabah ne s’opposent pas à la privatisation de l’entreprise, mais réclament que l’opération se fasse dans la transparence et que les droits des employés soient garantis, loin de toute « manœuvre suspecte » qui viserait à brader un établissement, avec sa toute sa notoriété, sa symbolique et sa longue histoire, a souligné en substance, un journaliste présent sur le plateau.

Dar Assabah édite quatre supports médiatiques « Assabah », « Assabah al-Ousbouï », le site d’informations « Assabahnews », et le quotidien en langue française, « Le Temps ».

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun