Tahya Tounes se dit étonné de l’interdiction de deux émissions TV liées à la tragédie du décès des bébés

15-03-2019

 

Tahya Tounes exprime son étonnement de l’interdiction de diffusion d’émissions TV liées à l’affaire du décès des bébés.

Dans un but clair de dédouaner le gouvernement de toute implication dans cette décision judiciaire, le mouvement de Youssef Chahed considère que "le droit des Tunisiens d’accéder à l’information, et de suivre les évolutions d’une affaire d’opinion publique, à l’instar de ce drame, est parmi les principaux acquis de la Tunisie de l’après 2011".

Le parti dit en préambule dans un communiqué rendu public hier dans la soirée, et signé par son coordinateur général, Slim Azzabi, "son respect de l’indépendance de la Justice, son engagement pour ses décisions souveraines, et sa compréhension du secret de l’enquête".

Le SNJT qui a avait fustigé la décision du juge d’instruction d’interdire deux émissions sur cette tragédie qui a secoué les consciences et les esprits, a accusé le pouvoir exécutif d’en être derrière, en instrumentalisant la justice.

Iyed Dahmani s’est défendu ce matin de toute implication du gouvernement dans cette censure judiciaire.

Gnet