Toutes les ligues sont unies contre la réforme de la compétition

06-04-2019

Agences- « Notre objectif principal est de protéger les compétitions domestiques », a déclaré Lars-Christer Olsson, le président de l'European Leagues, association des ligues nationales de football professionnel.

Ces paroles font écho au projet lancé par l'UEFA de réformer la Ligue des champions à partir de la saison 2024-2025. Celui-ci suscite la défiance des ligues, réunies ce vendredi à Lisbonne, qui y voient une menace pour le développement de leurs compétitions respectives. « Les dix dernières années ont été négatives pour les compétitions nationales », a souligné le Suédois lors d'une conférence de presse.

Le projet privilégié serait de disputer, à compter de la saison 2024-2025, la première phase sous la forme de quatre groupes de huit équipes. Cette nouvelle C 1 se rapprocherait d'une ligue fermée, les six premiers de chaque groupe étant directement qualifiés pour l'édition suivante, indépendamment de leur classement en Championnat.

La Premier League prend position contre la réforme
« Tous les clubs ont convenu à l'unanimité qu'il ne convenait pas que les instances européennes de football élaborent des plans qui modifieraient les structures, le calendrier et la compétitivité du football domestique », a écrit l'instance dans un communiqué, indiquant que les clubs resteraient unis « pour protéger la Premier League ».

« Nous allons maintenant travailler avec la Fédération anglaise et d'autres ligues pour faire en sorte que les instances européennes de football comprennent [...] leur obligation de préserver la santé et la durabilité des ligues », a conclu l'élite anglaise.