Traversée Gênes/ La Goulette : « Nous avons affronté des vagues de neuf mètres » (Commandant)

23-12-2019

Le paquebot Tanit a fait six heures 30 minutes de retard, dans une traversée difficile, entre Gênes et la Goulette, du fait des mauvaises conditions météorologiques.

Le navire qui devait arriver hier dimanche à 16 heures à la Goulette, est entré dans les eaux nationales à 22h et a accosté au port, à 22h30 minutes.

Le Commandant Moez Lahmar, a imputé ce retard, « aux grandes perturbations météorologiques en Méditerranée », ainsi qu’à « certaines lenteurs à Gênes, étant donné que 2623 passagers, et 1000 véhicules étaient à bord du Car-ferry ».

Dans une déclaration à la radio nationale, le commandant a affirmé que le « Tanit est un paquebot doté d’une grande capacité, et d’équipements de sécurité nécessaires pour confornter de pareilles conditions météorologiques ».

Il a souligné que l’équipage se trouve parfois « dans l’obligation de prendre des décisions difficiles et de faire face à la Mer ».

Il a estimé normal l’état de panique qui s’est emparé des passagers, dans une mer houleuse où les vagues ont atteint neuf mètres de long. « Malgré cela le paquebot a affronté la mer et a réussi à arriver à bon port », s’est-il réjoui.

Moez Lahmar a dit avoir pris la décision de jeter l’ancre et de ne pas faire attendre davantage les passagers et leurs familles, confirmant qu’ »il s’agit du seul paquebot à avoir fait son accostage au port de la Goulette », ce qui constitue un exploit pour le capitaine du bateau et ses coéquipiers.

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Bassem Loukil présente la 3ème édition de la FI
National National National National Tunisie/ La révolution 9 ans après : Ben Jaâfar
National National National National Tunisie/ Révolution : Un 9ème anniversaire domin