Tunisie: Après 6 mois de replis, l’inflation repart à la hausse

05-04-2020

TAP-Le taux d’inflation a atteint 6,2% en mars 2020, contre 5,8% en février 2020. C’est ce qu’a annoncé dimanche, l’Institut National de la Statistique. Après six mois de replis successifs, l’INS a expliqué ce retour à la hausse essentiellement, par « le retour de l’accélération du rythme des hausses des prix de l’alimentation à 5,1%, contre 3,7%, le mois précédent.

Toujours d’après l’INS, la hausse des prix de l’alimentation est due, à l’augmentation des prix des fruits de 13,8%, des poissons de 9,3%, des légumes de 5,7% et des viandes de 5,1%. En ce qui concerne les produits manufacturés, leurs prix se sont accrus de 7,9%, en raison de la hausse des prix des produits d’entretien courants de 10,4% et des produits d’hygiène et de soins personnels de 8,8%.

L’Institut a également souligné, que le taux d’inflation sous-jacente (hors produits alimentaires et énergie) s’est établi à 7% contre 6,9% en février et 6,8% en janvier 2020. Les prix des produits libres (non administrés) ont augmenté de 6,3% contre 6,1% pour les prix administrés. Les produits alimentaires libres ont connu une augmentation de 5,8%, contre 1,5% pour les produits alimentaires administrés.

En mars 2020, les prix à la consommation ont augmenté de 0,8%, en raison de l’accroissement des prix des produits alimentaires de 1,8%, suite à la hausse importante des prix des légumes frais (6,9%), des volailles (4,1%), des fruits frais (2,8%) et des poissons frais (2,6%). Cette hausse provient, aussi, de la hausse des prix du tabac et des boissons alcoolisées de 4,2% (accroissement des prix du tabac de 4,5%).

L’INS a fait aussi état d’une légère augmentation des prix des produits manufacturés de 0,7%, en raison de la hausse des prix des produits d’entretien courant du foyer de 0,9% et des prix des soins personnels de 0,9%.

Par ailleurs, l’INS a fait savoir que « seuls 69% des prix collectés sur terrain ont pu être effectivement, relevés auprès de 71% des points de vente initialement programmés », et ce, en raison du confinement général décrété depuis le 20 mars dernier.

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Tunisie : La BCT baisse son taux d’intérêt
Économie Économie Économie Économie La Tunisie en proie à une multitude de crises : d
Économie Économie Économie Économie Carte de la pauvreté en Tunisie : le Grand-Tunis