Tunisie/ Coronavirus : L’épidémie marque le pas, les Tunisiens tournent le dos au vaccin

04-10-2021

Les autorités sanitaires multiplient les initiatives et les journées portes ouvertes, dans l’espoir de pouvoir vacciner 70 % de la population tunisienne, et de renforcer, autant que faire se peut, l’immunité collective en vue d’une maîtrise durable et irréversible, de la pandémie du Coronavirus.

A l’heure qu’il est, ces efforts peinent à produire les effets escomptés, notamment au regard de la désaffection envers le vaccin constaté cette dernière période, particulièrement, le week-end dernier. L’affluence était timide samedi et dimanche dans les centres de vaccination, bien que les citoyens, en l’occurrence les plus de 40 ans, avaient la possibilité de choisir le vaccin. D’où la décision du ministère de la Santé de prolonger cette campagne tout au long de cette semaine.

Ce faisant, le nombre des Tunisiens ayant parachevé la vaccination anti-covid se rapproche peu à peu des 4 millions, 3 896 327, précisément, dont 3 056 824 ont reçu les deux doses de la fameuse injection.

A ce stade, 8 196 113 doses ont été administrées en Tunisie, dont 5 139 289 « premières doses ».

Selon les tous derniers chiffres parus ce lundi 04 octobre, le ministère de la Santé fait état de 32 912 personnes vaccinées hier dimanche, sur un ensemble de 79 127 convoqués.

Taux de positivité de 3,90 %.

L’amélioration de la situation épidémique se confirme elle de jour en jour. Le même département recense, dans un communiqué rendu public ce lundi, 220 nouveaux cas infectés au virus à la date du 02 octobre, après la parution des résultats de 5638 analyses en laboratoire, soit un taux de positivité de 3,90 %.

Le bilan s’élève, désormais, à 708 203 contaminations sur un ensemble de 2 959 305 analyses en laboratoire.

Quelque 787 patients ont été déclarés rétablis au cours des dernières 24 heures, portant le total à 678 412 guérisons.

Le bilan des décès frôle la barre des 25 mille, 24 934 plus précisément ; 06 morts ont été signalés le même jour.

Les établissements de soins publics et privés accueillent, actuellement, 1105 patients ; 206 malades sont placés en soins intensifs, et 76 sous respiration artificielle.

Gnetnews