Tunisie : Le ministère du Commerce reconnait la hausse des prix et s’engage à sévir

24-09-2021

Le ministre du Commerce et de la promotion des exportations, Mohamed Boussaïd, a affirmé ce vendredi 24 septembre, que son ministère allait « utiliser tous les moyens nécessaires, en vue de faire face aux phénomènes de spéculation et d’étals anarchiques, d’autant que les marchés parallèles sont en train de gagner du terrain ».

Une séance de travail tenue ce vendredi 24 septembre a évoqué « les raisons de la tendance haussière des prix de nombreux produits agricoles, outre l’accroissement de la spéculation qui menace, désormais, la subsistance du citoyen ».

La situation est ce qu’elle est, « malgré les efforts déployés à travers la coordination entre les différentes parties concernées, et le contrôle de terrain des circuits de distribution et des entrepôts, outre les mesures prises en termes de plafonnement des prix, en accord avec la profession », indique ce soir le ministère du Commerce dans un communiqué.

Cette réunion a permis d’aborder les facteurs ayant conduit à la hausse des prix de certains produits agricoles, qui a été accompagnée par une fluctuation de l’offre. « Il a été convenu de trouver des solutions, d’une manière participative, en vue de garantir l’approvisionnement du marché et  préserver le pouvoir d’achat ».

Y Ont été présents des représentants des ministères du Commerce et de l’Agriculture, l’UTAP, l’UTICA, le groupement interprofessionnel des légumes, et les chambres syndicales des fruits et légumes.

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Tunisie : Les indicateurs économiques et sociaux
Économie Économie Économie Économie Cinq ministères s’unissent pour lutter cont
Économie Économie Économie Économie La Tunisie sollicite le soutien économique et fin