Tunisie : Trois entreprises publiques dans la tourmente, en quête de sources de financement

03-09-2021

La situation financière difficile de la Société tunisienne d’Electricité et du Gaz (STEG), la société tunisienne des industries de raffinage (STIR), et l’entreprise tunisienne des activités pétrolières (ETAP) a été au centre d’une réunion tenue ce vendredi après-midi au siège du ministère de l’économie, des finances et de l’appui à l’investissement.

Cette réunion a examiné « les possibilités existantes pour le financement de ces entreprises en l’étape actuelle, et la nécessité de les appuyer afin qu’elles continuent à jouer leur rôle stratégique dans l’économie nationale », indique ce soir un communiqué du ministère de l’économie.

Cette rencontre, à laquelle ont pris part, la chargée dudit ministère, Sihem Boughdiri Namsia, le gouverneur de la banque centrale, Marouane Abassi, le ministre de l’Industrie, de l’énergie et des mines par intérim, Mohamed Boussaïd, et les directeurs généraux des trois entreprises, a affirmé « la nécessité d’approfondir la réflexion sur les solutions possibles pour surmonter les problèmes financiers de ces entreprises ».

Il était convenu de réfléchir sur « la restructuration de ces entités, la mise en œuvre des réformes nécessaires en vue de les redresser, et la manière d’y introduire les mécanismes de bonne gestion ».

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Tunisie : Les indicateurs économiques et sociaux
Économie Économie Économie Économie Cinq ministères s’unissent pour lutter cont
Économie Économie Économie Économie La Tunisie sollicite le soutien économique et fin