« La Tunisie n’accepte point de faire partie d’une quelconque alliance, ou alignement » (Présidence)

27-12-2019

La présidence de la République affirme que « la Tunisie n’accepte absolument pas d’être membre d’une quelconque alliance, ou alignement ».

La Tunisie tient à ce que « tout iota de son territoire soit sous sa seule souveraineté », ajoute la présidence.

Réagissant, jeudi 26 décembre dans un communiqué, à l’avalanche de réactions, rejetant l’alignement de la Tunisie sur la position turque et celle du gouvernement d’union libyen, dans la foulée de la visite surprise, mercredi 25 décembre du président turc, Erdogan, la présidence considère que « les déclarations, interprétations et allégations qui se succèdent depuis hier, traduisent soit un malentendu, soit qu’elles émanent des mêmes sources habituées au dénigrement et à l’affabulation ».

Carthage ajoute que « si une position contraire avait émané de la Tunisie, ou de l’extérieur, elle n’engage que celui qui l’a exprimée ».

Le ministre de l’Intérieur du gouvernement d’union libyen avait évoqué hier, lors d’une conférence presse, « une alliance entre la Turquie, la Libye, l’Algérie et la Tunisie ». 

La même source affirme que « le président de la république est soucieux de la souveraineté et l’indépendance de la Tunisie, et la liberté de sa décision, un sujet qui ne peut faire l’objet de surenchères ou de débat. Il n’y a et n’aura aucune intention d’entrer dans toute alliance ou alignement », martèle-t-elle.

« Celui qui veut dénigrer ou mentir, devra savoir qu’il ne pourra détourner l’attention du peuple tunisien, avec de telles allégations, de ses affaires réelles et sa souffrance quotidienne, notamment, dans les domaines socio-économiques ».

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Bassem Loukil présente la 3ème édition de la FI
National National National National Tunisie/ La révolution 9 ans après : Ben Jaâfar
National National National National Tunisie/ Révolution : Un 9ème anniversaire domin