Le Conseil des ministres dénonce la campagne de calomnie contre Elyes Fakhfakh et son gouvernement

03-07-2020

Le Conseil des ministres a dénoncé « la campagne de calomnie menée contre le gouvernement et son chef lors de la dernière période », affirmant son attachement « à assainir le climat politique et social et à respecter les principes de transparence et de primauté de la loi ».

Tenu hier, jeudi 02 juillet, sous la présidence du chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh, le Conseil a affirmé son attachement « à la solidarité gouvernementale et à la poursuite de l’action, en planchant sur les préoccupations des Tunisiens, toutes catégories confondues, en se préparant aux échéances sociales et en mettant en exécution le plan de sauvetage économique ».

Fakhfakh a abordé, en préambule, « le climat politique général dans le pays, marqué par la résurgence des tiraillements politiques, les tentatives de troubler l’action du gouvernement, de porter atteinte aux institutions de l’Etat et d’influencer l’opinion publique. » « La situation socioéconomique et les défis posés requièrent que la responsabilité soit assumée par tous », a-t-il dit, appelant « à s’éloigner des tiraillements politiques et mettre à profit la cohésion constatée dans la gestion de la crise du Coronavirus, pour entamer les grandes réformes qui sont de nature à changer le vécu des citoyens ».

Le Conseil a, par ailleurs, salué « la création d’une salle d’opérations centrale et des commissions régionales chargées du suivi de la mise en exécution des projets de développement bloqués depuis des années dans plusieurs régions, ce qui permettra d’accélérer la cadence de développement et la création de postes d’emploi ».

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Faouzi Mehdi dévoile les phases de la c