Le gouvernement annonce la fermeté en matière d’interdiction des déplacements entre les régions pendant l’Aïd

22-05-2020

Le chef du gouvernement a ordonné hier la fermeté en matière de suivi de la deuxième phase du confinement ciblé qui débutera le 25 mai et se poursuivra jusqu’au 4 juin, a déclaré hier soir, jeudi 21 mai, la ministre de la Femme et porte-parole du gouvernement, Asma Shiri, lors d’un point de presse à l’issue de la réunion du Conseil des ministres.

« L’accent a été mis sur la nécessité de s’en tenir aux mesures interdiction des déplacements entre les régions notamment pendant la période de l’Aid el-fitr pour éviter la contamination par le Coronavirus », a-t-elle souligné.

Les déplacements entre les gouvernorats feront l’objet de suivi et de contrôle, et des pénalités seront infligées aux personnes qui enfreignent les dispositions d’interdiction, a-t-elle affirmé.

Au sujet des décrets-lois adoptés par le Conseil des ministres, Asma Shiri est revenue longuement sur le décret-loi relatif à l’échange électronique inter-administrations.

La porte-parole du gouvernement a souligné que ce texte a été imposé par « les pressions exercées sur l’administration pendant le confinement ayant imposé le télétravail, ce qui a obligé le gouvernement à s’orienter vers la numérisation et l’utilisation de nouvelles technologies ».

Ce décret-loi dispose que « le document électronique a la même valeur que le document en papier, et reconnait le caractère officiel de la signature électronique et du cachet électronique, au même titre que la signature et le cachet matériels ».

Il reconnait et réglemente, également, les espaces de stockage des données et documents échangés.

« Ce texte va faciliter le travail à distance entre l’administration et les administrés et conférer une valeur légale aux documents électroniques devant les tribunaux », a-t-elle expliqué.

Gnetnews

Lire aussi

National National National National La Tunisie passera cette semaine à la 3ème phase