Les établissements publics interdits de garder la CIN des visiteurs

04-03-2019

La présidence du gouvernement a annoncé, dans une circulaire publiée lundi à propos de l’usage de la carte d’identité nationale dans les établissements publics, une nouvelle démarche afin de protéger les données personnelles. Les services d’accueil au sein des établissements publics ne peuvent plus qu’indiquer le nom et le prénom du visiteur, la date, l’heure et le but de sa visite et les trois derniers chiffres de sa CIN.

Il est désormais interdit de garder la carte d’identité ou une copie de cette dernière pendant que son détenteur se trouve au sein de l’établissement. En ce qui concerne les chèques, uniquement les trois derniers chiffres de la CIN doivent être inscrits au dos du chèque. Cette circulaire concerne également la publication par les établissements publics des listes des candidats aux examens et aux concours.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun