Quota des supporters, désignation et sanctions : Précisions de Bennour

28-05-2019

Le président de la section football de l'Espérance de Tunis, Riadh Bennour, s'est exprimé, durant l'émission 9Sports diffusée par Attessia, à propos du nombre des supporters autorisés à assister à la finale retour de la C1 : "C'est un match qui concerne tout le pays. Je pense pas que ce n'est qu'aujourd'hui qu'on s'est rendu compte qu'il y a un problème de sécurité à Rades. Nous allons adresser une correspondance au chef du gouvernement et nous sommes confiants qu'il y a un stade plein le jour J. C'est un évènement et je ne vois pas pourquoi notre équipe ne bénéficie pas de l'apport de son public comme ce fut le cas du Zamalek hier ou du WAC vendredi. Je pense que ces détails seront réglés dans les plus brefs délais".

A propos de la désignation de Gassama : Bennour a ensuite tiré les choses au clair à propos de la désignation arbitrale du match retour : "Le 13 mai dernier, nous avons demandé à la CAF de ne pas désigner Gassama et Sikazwe pour la double confrontation en question afin d'éviter les interprétations. Maintenant, ils ont décidé de leur confier la seconde manche et il faut que chacun assume ses responsabilités. Nous avons présenté d'autres détails à la CAF dans une seconde correspondance. Vous avez tous vu qu'avec un arbitre correct, la finale retour de l'année dernière s'est déroulée sans problème. Que le meilleur gagne !".

Annulation des cartons ? : Riadh Bennour a précisé qu'il est très difficile de voir la sanction de Chaâlali, Ben Cherifia et Dhaouadi annulée : "Nous avons fait la même demande l'année dernière et la CAF nous avait informé qu'elle n'annule pas les avertissements attribués sur le rectangle vert. Nous estimons que l'arbitre a exagéré en avertissant certains de nos joueurs. Le WAC a fait la même demande donc s'il y a un privilège accordé, pourquoi nous n'en béneficieront pas ?"

Un match difficile : Le responsable espérantiste a, ensuite, parlé du match : "Ce sera très difficile. Nous ferons tout pour gagner. Le public ? Je n'ai rien à lui demander. Tout le monde sait ce qu'ont fait nos supporters au Maroc, aux Emirats ou à Doha. Ce qu'ils ont fait est énorme. Personne ne nie leur apport et nous comptons sur eux cette semaine pour décrocher ce titre".