Trois réformes majeures devront être mises en œuvre par le futur gouvernement (Rajhi)

13-12-2019

Le ministre délégué aux grandes réformes, Taoufik Rajhi, a déclaré ce vendredi 13 décembre que le futur gouvernement devra activer trois réformes majeures urgentes, soit des projets de lois relatifs à l’économie solidaire et sociale ; la gouvernance des entreprises publiques ; et l’instauration de la protection sociale.

Lors d’un point de presse au palais du gouvernement à la Kasbah, Rajhi a par ailleurs souligné que le FMI a demandé trois réformes seulement à la Tunisie, liées au budget de l’Etat, à l’instauration d’une commission de lutte contre la corruption, et à la réforme du régime des retraites, récusant les informations selon lesquelles, le fonds monétaire international s’immisce dans les politiques économiques de la Tunisie.

Le ministre délégué a ajouté qu’en dépit la conjoncture économique et financière difficile, le pays a réussi à réaliser cinq revues avec le FMI, dans le cadre du mécanisme de crédit élargi (2016 – 2020).

Taoufik Rajhi a, par ailleurs, affirmé que les projets adoptés par le conseil des ministres, tenu avant-hier mercredi, allaient apporter un plus en matière de questions sociales, notamment celles portant sur la loi de réforme des entreprises publiques qui n’a pas été amendée pendant près de 30 ans.

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Fakhfakh annonce un gouvernement restrei
Économie Économie Économie Le haut conseil tuniso-libyen des hommes d’a
Économie Économie Économie Économie Tunisie/ Agriculture Biologique : Un syndicat qui