Un déficit toujours élevé, détente de l’inflation (BCT)

04-09-2019

La banque centrale de Tunisie prévoit une progression de l’activité économique au 2ème trimestre 2019, à un rythme de 0,5% en V.T (variations trimestrielles) et de 1,2% en glissement annuel, aux prix de l’année précédente.

Dans une note sur les évolutions économiques et monétaires et perspectives à moyen terme, la BCT prévoit la poursuite de la détente de l’inflation au mois de juillet 2019 (6,5% après 6,8% en juin). On notera également un ralentissement de l’inflation sous-jacente «hors produits alimentaires frais et produits à prix administrés» (7,3% en juillet 2019 après 7,6% en juin) bien que persistant à un niveau élevé.

Les prévisions tablent sur une progression de l’inflation de 6,9%, en moyenne, pour l’ensemble de l’année 2019. La banque centrale fait état d’une légère accélération du rythme de progression de la masse monétaire en juin 2019 tirée, notamment, par la hausse des créances nettes sur l’Etat.

Le déficit courant persiste à un niveau élevé, en dépit de l’amélioration des recettes touristiques et des revenus de travail. Les besoins des banques en liquidité ont connu une baisse, en juillet 2019 à la faveur de la hausse des opérations de vente de devises par les banques à la BCT.

Au terme des sept premiers mois de 2019, le déficit commercial s’est établi à 11,2 milliards de dinars contre 9,9 milliards de dinars une année auparavant. En effet, les importations ont totalisé 37,9 milliards de dinars, en dépit de la morosité de la conjoncture économique, tandis que les recettes d’exportation n’ont été que de 26,7milliards de dinars. Le TMM et le taux d’appel d’offres à 7 jours se sont maintenus, en juillet 2019, à 7,83% et 7,75% respectivement, pour le troisième mois consécutif.

D’après Communiqué

Lire aussi

Économie Économie Économie Soukna Expo 2019: Les professionnels de l’im
Économie Économie Économie Économie « La Tunisie n’a pas de souveraineté éco