Etats-Unis : explosion des achats en ligne et journée record pour le « Black Friday »

28-11-2020

AFP-Les consommateurs américains ont dépensé au moins 6,2 millions de dollars par minute, en ligne, ce vendredi à l’occasion de cette journée traditionnelle de fortes promotions.

Les Américains se sont rués, vendredi 27 novembre, sur les bonnes affaires en ligne à l’occasion du « Black Friday ». Les consommateurs américains ont dépensé au moins 6,2 millions de dollars par minute, en ligne, ce vendredi, soit 4,5 milliards de dollars sur la journée entière, selon le comptage publié dans la soirée par la société informatique Adobe Digital Insights.

Ce chiffre étourdissant place cette journée de « Black Friday » en bonne position pour atteindre un nouveau record, avec une hausse de 20 à 29 %, a priori, par rapport à l’année dernière. Il se situe toutefois dans la fourchette basse des prévisions annoncées vendredi matin.

Car la peur d’être infectés par le coronavirus a poussé un grand nombre de clients à se tourner vers Internet pour profiter des soldes. Les habituelles scènes de foules attendant au petit matin l’ouverture des magasins ont laissé place à quelques files d’attente éparses, distanciation sociale oblige, et à des files d’automobilistes venus retirer leurs achats effectués en ligne.

Les détaillants en ligne de plus grande taille ont semblé en profiter plus que les petits, mais le fossé devrait se resserrer samedi, avec l’opération « Small Business Saturday », avance encore Adobe, qui estime que ce « Black Friday » et le « Cyber Monday » qui suivra, lundi, pourraient « devenir les deux jours de ventes en ligne les plus importants de l’histoire ».

Un jeudi déjà record

Déjà la veille, échappant au traditionnel déjeuner familial de Thanksgiving, les Américains avaient profité de cette journée fériée pour pianoter sur leur smartphone, et ont dépensé plus de 5 milliards de dollars sur Internet – un record pour cette journée –, dont près de la moitié à partir d’un smartphone – un autre record, selon Adobe.

Le géant du commerce en ligne Amazon a, de son côté, fait face à une fronde dans plusieurs pays, dont les Etats-Unis, des organisations profitant de ce « vendredi noir » pour réclamer de meilleurs salaires et une meilleure protection des salariés face au Covid-19.

Lire aussi

National National National National Tunisie : Faouzi Mehdi dévoile les phases de la c