« Bourguiba est un géant que les rancœurs ne sauront atteindre » (Machrou Tounes)

18-05-2019

Machrou Tounes affirme que « le leader Habib Bourguiba est une icône et un géant, que les rancœurs et les règlements de compte ne sauront atteindre ».

Réagissant à l’ouverture du procès de l’assassinat de Salah Ben Youssef, le mouvement considère que « la poursuite des procès après le 31 Mai 2018 vise à attiser les rancunes et à provoquer les discordes et ne rentrent point dans le cadre de la réconciliation », appelant ses militants à protester contre « l’atteinte à l’image du leader ».

Machrou Tounes considère dans un communiqué, rendu public hier, que le mandat de 4 ans de la justice transitionnelle est arrivé à son terme à cette date, selon la constitution, et que « le travail des juridictions spécialisées expire avec la fin de la mission de l’IVD ». « La justice d’exception est limitée dans le temps, et est en cela différente de la justice ordinaire », relève-t-il.

Le parti ajoute que « Salah Ben Youssef est un grand militant, un leader destourien, dont l’histoire ne pourrait être travestie », signalant que « l’Etat tunisien l’avait déjà réhabilité, à l’époque du président Zine el-Abidine Ben Ali ».

Machrou Tounes en appelle aux magistrats « pour s’en tenir à leur conscience, et appliquer la constitution », signalant que « les juges ont montré leur attachement à la justice, en vue d’œuvrer pour une réconciliation nationale réelle, en évitant toute ingérence étrangère et en étant attentifs à la politisation des dossiers ».

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun