Tunisie : les dernières augmentations du gouvernement n’ont rien à voir avec le FMI (Méchichi)

04-06-2021

Le chef du gouvernement, Hichem Méchichi, a affirmé ce vendredi 04 Juin que « les dernières augmentations décidées par le gouvernement n’ont rien à voir avec le fonds monétaire international (FMI). »

Dans une déclaration médiatique en marge de la réception d’un don américain de voitures 4 X 4 pour l’unité nationale d’investigation dans les affaires anti-terroristes à la caserne de la garde nationale d’el-Aouina, le chef du gouvernement s’est exprimé pour la première fois sur la large polémique suscitée par ces majorations. « Certaines augmentations opérées par le gouvernement ont été décidées depuis 2018 et ont été reportées pour des fins électoralistes, a-t-il expliqué, signalant que « lorsqu’on ajourne les augmentations, la situation s’aggrave ».

« Nous ne sommes pas concernés par les élections, mais par le sauvetage du pays », a-t-il déclaré, se défendant de « tout populisme ou de toute volonté de marquer des points politiques et politiciens ».

Méchichi a reconnu que « ces mesures peuvent ne pas être populaires, mais c’est ce qu’il faut, un malade devra prendre son médicament même si ça ne lui plait pas ».

Il a indiqué que ces augmentations ont été faites dont « la logique de l’ajustement », « la situation économico-financière ne supporte plus un tel état de fait, si la situation financière s’effondre, elle ne se relèvera plus, d’où la nécessité à ce que tout le monde assume sa responsabilité », a-t-il asséné.

La centrale syndicale avait fustigé « des augmentations sans précédent de nombreux produits de base« , rejetant des « décisions unilatérales du gouvernement, suite à ses engagements envers le FMI ».

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Tunisie : L’UTICA propose un plan de sauvetage
Économie Économie Économie Économie Tunisie : Le ministère du Commerce appelle les bo
Économie Économie Économie Économie La Tunisie et l’Italie signent un mémorandum d