Tunisie : Les recettes des finances assureront un service minimum, la grève ouverte fustigée

19-05-2021

La fédération générale des finances et des plans appelle les recettes des Finances à assurer un service minimum, à caractère urgent.

Dans un communiqué rendu public hier soir, lundi, le bureau exécutif de ce syndicat relevant de l’UGTT appelle les employés de la fiscalité, de la comptabilité et du recouvrement, « à procéder au versement des salaires, et à assurer un service minimum à caractère urgent, au nom de la responsabilité nationale et humaine ».

Les recettes des finances ont entamé depuis plusieurs jours une grève ouverte.

Le ministre de l’Économie et des Finances, Ali Koôli, a appelé hier mardi, les employés des recettes des finances à reprendre le travail.

Lors d’une audition au sein d’une commission parlementaire, Koôli a dit soutenir les grèves organisées, « la grève ouverte est une décision politique, et non une décision syndicale ».

Il a exprimé son soutien aux demandes des grévistes, mais a dit soutenir « le droit du citoyen tunisien à bénéficier de ses droits ».

Afek Tounes avait dénoncé hier la poursuite de la grève abusive des employés des recettes des finances, appelant les structures syndicales concernées à l’annuler, « pour avoir mis à mal les intérêts des citoyens et entreprises, et fait régresser les recettes fiscales de l’État ».

Le parti qui dit son « respect de principe du droit constitutionnel à la grève, conformément aux dispositions règlementaires », met en garde contre « les effets de l’abus dans l’utilisation de ce droit, à l’heure où notre pays souffre d’une crise globale ».

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Tunisie : L’UTICA propose un plan de sauvetage
Économie Économie Économie Économie Tunisie : Le ministère du Commerce appelle les bo
Économie Économie Économie Économie La Tunisie et l’Italie signent un mémorandum d